Château de Sainte Agnès


Aller au contenu

un logis et deux enceintes

XIIe-XIIIe s.

Un logis et deux enceintes :

..........A la fin du XIIe siècle ou au tout début du XIIIe siècle le logis fut reconstruit (ci-contre). Le mur 21, qui a été stratigraphiquement daté du XIIe-XIIIe s, est le mieux conservé. Il est doté d'assises parfaitement réglées. Le parement est constitué par des pierres de taille d’une grande finesse, travaillées à l’aiguille et au ciseau. L'arrière des pierres est profilé en biseau de manière à les rendre presque jointives. C’est le seul mur du site qui présente un travail aussi fin.

La base du mur du logis (mur 21)

Ce mur et quatre dalles du pavement indiquent un bâtiment de prestige, qui a demandé un traitement esthétique particulier, fruit d'un investissement financier considérable, donc un second état du logis.












..........Une cour liée à l'habitat fut protégée par une enceinte haute (mur 25) percée d'une porte et d'une fente de tir.





..........Une avant-cour fut fermée d'une enceinte basse (mur 105) d'une épaisseur de 0,90 m, la plus importante du site. Un piédroit et une fondation de seuil permettent de situer la porte qui faisait alors face à l’attaque. Cette porte fut obturée par la suite.


L'enceinte (105) avec sa porte obturée

Restitution du château et du village au XIIe s.




Retourner au contenu | Retourner au menu